L’Allemagne a annoncé, le 15 avril, un déconfinement progressif à partir du 20 avril. En raison de son système fédéral, le pays s’en sort mieux que d’autres pays européens, notamment la France. La crise du covid-19 a souligné, une nouvelle fois, le caractère asynchrone des décisions prises d’un côté et de l’autre du Rhin… Mais la force de la relation franco-allemande est d’avoir toujours su trouver des compromis, souligne Paul Maurice, chercheur au Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) à l’Institut français des relations internationales (Ifri). Photo (iStock) : La porte de Brandebourg, à Berlin, le 23 mars, pendant le confinement.

 

 

Partager :