L'Hémicycle L'Hémicycle

Non classé

Le Sénat en rose ?

Une première sous la Ve République. La couleur du futur président de la Haute Assemblée se jouera à quelques sièges. Pour la première fois depuis 1958, le vote des grands électeurs issus des collectivités locales pourrait faire basculer le Sénat à gauche. Les prétendants socialistes au fauteuil de Gérard Larcher sont dans les starting-blocks. Le 1er octobre, l’un d’entre eux pourrait devenir le pre- mier président de gauche du Sénat. Un rêve politique, Noël avant l’heure pour la gauche ? Non, un simple calcul arithmétique : les sénateurs, renouvelés par moitié le 25 septembre, sont élus par les représentants des collectivités locales (conseillers régionaux, généraux, municipaux), dont la très grande majorité est aujourd’hui à dominante socialiste. L’affaire serait donc entendue. En fait les compétiteurs savent que la réalité n’est pas si simple.

L’Hémicycle vous recommande

Pourquoi ils ne se représentent pas

Pourquoi ils ne se représentent pas

L'oeil de Louison

L'oeil de Louison

L'oeil de Louison

L'oeil de Louison

514_det Je m’abonne