covid-19 Débat Économie 23 juillet 2020

Pour une reconquête industrielle et un État stratège

La ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, et la présidente des Affaires économiques du Sénat, Sophie Primas, analysent la crise née du Covid-19. Quelles leçons en tirer ? Quel monde d’après se dessine-t-il pour ces deux femmes clés du monde économique de notre pays ? Pour ces deux personnalités, l’Europe n’est pas une valeur dépassée, mais un socle à consolider pour asseoir la puissance économique de chacun de ses États membres. Un débat effectué en visioconférence et publié dans le numéro 501 de L’Hémicycle.

Partager :
Débat Politique 28 janvier 2020

Trop payés, nos députés ?

C’est un sujet tabou, les députés n’en parlent jamais publiquement mais (presque) tous s’estiment mal rémunérés. L’Hémicycle a décidé de faire le point sur un sujet qui crée à la fois des frustrations et des fantasmes…

Partager :
Débat Politique 1 octobre 2019

Bernard Cazeneuve : « Quelques idées auxquelles je crois… »

En retrait de la vie politique depuis l’élection d’Emmanuel Macron, Bernard Cazeneuve écrit beaucoup, souhaitant « convaincre, plutôt que séduire » –son dernier ouvrage, À l’épreuve de la violence (Stock), vient de paraître. Nous avons choisi d’interroger l’ancien Premier ministre sur le sens de son engagement, sur la ligne politique qu’il entend défendre, et sur l’évolution de nos institutions. Il nous livre en exclusivité ses propositions.

Partager :
Débat Politique Territoires 1 octobre 2019

Yannick Jadot : « L’écologie, un supplément d’âme ? »

Selon le leader d’Europe Écologie – les verts (EELV), il ne revient plus à l’écologie de se positionner par rapport à un monde politique « qui a failli sur les enjeux vitaux », mais, désormais, au monde politique dans son ensemble, de placer l’écologie au centre de ses réflexions. Il nous donne sa vision et nous explique sa stratégie offensive pour les élections municipales.

Partager :
Débat Non classé Territoires 1 octobre 2019

Rémunérer autrement nos élus locaux ?

Répondre à la crise démocratique, c’est aussi répondre à la crise de la représentation. Exercer un mandat ne doit pas devenir un obstacle à la vie professionnelle et personnelle. Pour certains élus, ce mandat doit être abordé sous l’angle d’une professionnalisation limitée dans le temps. Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, c’est une solution pour démocratiser la vie politique locale.

Partager :