Portrait 30 septembre 2020

Le Récamier, haut lieu de la cuisine parisienne, perd son chef Gérard Idoux

Le monde des médias, de la culture et de la politique pleure la disparition du chef Gérard Idoux, à l’âge de 66 ans. Depuis trente ans, tous se retrouvaient chez cette figure de la cuisine parisienne, à La Cigale puis au Récamier, situé au cœur du septième arrondissement. Le secret du lieu ? Les soufflés, réputés jusqu’à la Maison Blanche, mais aussi le tact et les connexions créées par un homme qui aimait autant les gens que la cuisine. L’Hémicycle lui avait consacré un portrait dans son numéro 500. Hommage. Photo : Guillaume Czerw

Partager :
Portrait 1 octobre 2019

Le nouveau visage de l’europe

Née à Sparte, élevée à Corinthe, étudiante en médecine à Rome avant de terminer son internat à Strasbourg, Chrysoula Zacharopoulou a exercé la gynécologie à Paris avant d’être élue, le 26 mai dernier, eurodéputée. La seule élue, sur 751, à l’être dans un pays dont elle ne possède pas la nationalité. Cette Grecque, envoyée par les Français à Bruxelles, méritait sans doute un portrait.

Partager :
Portrait 8 février 2017

Olivier Faure : en quête d’équilibre

Il n’a jamais été frondeur, mais n’est pas non plus légitimiste. Le nouveau chef de file des socialistes à l’Assemblée entend surtout remettre la machine en route, retrouver le sens du collectif. Un rôle pour lequel il semble s’être toujours préparé

Partager :
Portrait 22 décembre 2015

Karima Delli : de la joie, du combat

En première ligne avec le scandale Volkswagen, l’eurodéputée EELV entend contraindre la Commission européenne à davantage de fermeté face au secteur automobile. Dans les couloirs du Parlement, elle sonne donc le rappel des troupes avec enthousiasme.

Partager :
Portrait 21 octobre 2015

Édouard Philippe : punch et belles lettres

Il nous reçoit dans son bureau, à l’Assemblée. Au mur, plusieurs photos d’un géant du « noble art », Mohamed Ali. En prévision d’une campagne difficile pour la désignation du candidat des Républicains à la prochaine présidentielle, le co-porte-parole (avec Benoist Apparu) d’Alain Juppé fait de la boxe, trois fois par semaine. Ce qu’il admire, dans celui qui « volait comme un papillon…

Partager :