Politique 21 juillet 2020

Dominique Rousseau : « Les politiques ont trop tendance à instrumentaliser la Constitution »

Alors que la Convention citoyenne pour le climat entre dans sa phase concrète, inscrire dans la Constitution la lutte contre le réchauffement climatique, comme l’a souhaité Emmanuel Macron, le 14 juillet, n’a aucun intérêt juridique, puisque ce principe est déjà inscrit dans la charte de l’environnement, décrypte le professeur de droit public Dominique Rousseau*. Selon ce constitutionnaliste, la Loi fondamentale contribue à définir l’identité française. Attention à ne pas trop y toucher pour ne pas l’abîmer. Photo : iStock.

Partager :
covid-19 Europe Monde Politique 17 juillet 2020

Thomas Gomart  « L’Europe risque de sortir appauvrie, désunie et hébétée »

Le Covid-19 aggrave les fractures de notre monde, qui se caractérise par son interdépendance, explique le directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI). Alors que la Chine et les États-Unis s’affrontent désormais ouvertement, les plateformes numériques acquièrent un nouveau pouvoir en se substituant peu à peu aux États. les Vingt-Sept, eux, accumulent les crises. Illustration : Marina Mathonnat.

Partager :
covid-19 Monde Politique 15 juillet 2020

Louis Gautier : « Le monde ne sortira pas indemne de l’épreuve. »

L’autorité des dirigeants et la puissance publique dans la plupart des démocraties sortent affaiblies de la crise du Covid-19, souligne l’ancien secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Relance économique, réforme du système international, renaissance du projet européen… Les chantiers sont gigantesques. Illustration : Marina Mathonnat

Partager :
covid-19 Politique 13 juillet 2020

La défiance, un mal profond

Une étude du Cevipof montre que la France est le pays où la confiance accordée au gouvernement pour gérer la crise du Covid-19 est la plus faible, comparée à ses voisins allemands et britanniques. Une illustration du fossé parfois abyssal qui s’est installé entre les citoyens et leurs dirigeants. Illustration : Ludwick Hernandez.

Partager :
covid-19 Politique 10 juillet 2020

Les Français au bord de la crise de nerfs

Selon une étude exclusive du Cevipof, la période de confinement due au nouveau coronavirus, avec son lot d’incertitudes, a amplifié les inégalités économiques et sociales déjà présentes au sein de la société française. Les ravages peuvent être profonds si la crise perdure. Illustration : Ludwick Hernandez

Partager :
covid-19 Économie Monde Politique 9 juillet 2020

Vivre avec la crise

Le numéro 501 de L’Hémicycle vient de paraître ! Il se penche sur la crise globale provoquée par le Covid-19 et sur ses conséquences politiques, économiques, sociales et géopolitiques. Avec Jean-Pierre Raffarin, Louis Gautier, Thomas Gomart, Michel Winock, Agnès Pannier-Runacher, Sophie Primas ou encore Maurice Gourdault-Montagne.

Partager :
Politique Territoires 2 juillet 2020

Jean-Daniel Levy : « Plus qu’un vote d’espoir, le vote pour les écologistes est d’abord un vote de peur »

Selon le directeur du département Politique & Opinion de Harris Interactive, le vote aux municipales en faveur des listes menées par Europe-Ecologie-Les Verts, qui était un vote d’espoir dans les années 1990, est devenu un vote de peur. Peur des Français au sujet de la santé, de l’alimentation, de la préservation de la société, voire de l’avenir de la planète elle-même. Illustration : iStock.

Partager :
covid-19 Politique 26 juin 2020

Jean-Pierre Raffarin : « Il faut faire de la cohésion sociale la priorité du redressement économique »

Exclusif. Invité du grand entretien du numéro 501 de L’Hémicycle, Jean-Pierre Raffarin est le représentant du gouvernement pour les entreprises françaises en Chine et président-fondateur de l’ONG Leaders pour la Paix. Confiné, chez lui, comme tous les Français, en raison du Covid-19, Jean-Pierre Raffarin a répondu à nos questions à distance, en visioconférence. En contact régulier avec Edouard Philippe, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac s’inquiète d’une « multi-fracturation » de la société française et d’une montée de la violence. Raison pour laquelle un gouvernement d’union nationale serait pour lui « une grave erreur » plaçant les « extrémistes, de droite et de gauche, dans une opposition quasi institutionnelle ». Photographie : Stéphane Lavoué.

Partager :
covid-19 Politique Tribune 18 juin 2020

Après le Covid-19. Retrouver l’esprit d’Agora : gouverner, c’est délibérer !

Alors que la Convention citoyenne pour le climat va tenir sa session conclusive à partir du 19 juin, les citoyens doivent être au cœur du « monde d’après » afin de construire une société de l’engagement, plaide, dans une tribune, Dorian Dreuil*, membre du conseil d’administration de l’ONG Action contre la Faim, dont il a été secrétaire général de 2017 à 2019. Photo : iStock

Partager :
Politique 17 juin 2020

Gilles Clavreul : « La police républicaine n’est pas parfaite, mais elle n’est pas raciste »

S’il y des faits indéniables de racisme chez certains policiers, le phénomène ne revêt pas un caractère structurel, caractéristique d’un « racisme d’État », observe l’ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (2015-2017), aujourd’hui délégué général de l’Aurore, un think tank de sensibilité républicaine et progressiste. Illustration : iStock.

Partager :