L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

François Hollande et la politique étrangère : À nous deux l’Europe

Peu présente dans sa campagne, la politique étrangère n’a guère été jusqu’à présent mise en avant par le candidat socialiste. François Hollande paraît décidé à inscrire son action davantage dans la continuité que dans la rupture. À une exception près, l’Europe. Avant même que Nicolas Sarkozy ne s’empare de ce thème à Villepinte, le candidat socialiste avait marqué qu’il entend faire de la construction européenne un cheval de bataille majeur s’il est élu le 6 mai. «L’étranger, c’est moi. » À ceux qui s’étonnaient de ne pas trouver de porte-parole en charge des dossiers de politique étrangère dans son organigramme de campagne, François Hollande avait fait répondre qu’il ne souhaitait personne. Mais vouloir mener le combat sur les grands sujets économiques et sociaux ne pouvait pas raisonnablement dans la durée le laisser muet dans ce domaine. Surtout sur les dossiers européens, si liés à la crise économique et à celle des dettes souve- raines.

L’Hémicycle vous recommande

hemicycle_504_VIMONT

Pierre Vimont : « Maintenir le dialogue, mais les yeux grands ouverts »

hemicycle_504_AFF_ETRANGERES

Les Européens dans le piège de Poutine

503_EUROPE1

Et à la fin, Merkel devint européenne

LHemicycle_505 Je m’abonne