L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Aux Quatre Colonnes : Majorité : entre psychodrame et psychothérapie de groupe

L’accumulation des couacs au sein de la majorité invite les députés socialistes à réfléchir à un meilleur fonctionnement avec l’exécutif. Ils sont prêts à tout, sauf à devenir des députés godillots. L’apprentissage du pouvoir est long. Le groupe socialiste n’a pas encore trouvé son bon mode d’emploi. Mais le temps presse. Les députés de la majorité en sont pleinement conscients et l’ont exprimé ouvertement la semaine dernière. Traité européen, patrons pigeons, taxation des oeuvres d’art à l’ISF, procréation médicalement assistée, tout en faisant les gros titres, les points de discorde entre le groupe socialiste et le gouvernement se sont, en effet, enchaînés trop vite en cinq mois. Il en ressort un manque de lisibilité dans l’action conduite, voire une preuve d’improvisation. La sortie de route de Vincent Peillon sur le cannabis a encore renforcé l’impression d’une vraie cacophonie au sein de la majorité.

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_10

David Djaïz : « La nation est notre bien commun » 

std_720x405_514_9

La nation « à la française », un héritage en péril 

MicrosoftTeams-image (56)

Olivier Marleix, invité du Club Hémicycle, le replay

514_det Je m’abonne