L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

Chine : la stabilité à tout prix

Le 18e congrès du Parti communiste chinois a porté au pouvoir un homme, Xi Jinping, dont on ne sait s’il réformera davantage son pays ou s’il tentera au contraire de le maintenir dans le statu quo. Weiwen : en français, on traduirait cette expression chinoise par « le maintien de la stabilité », ce qui est une forme de pléonasme. Mais en Chine, le concept est vital. Le dernier communiqué émis par le comité central chargé de préparer le 18e congrès tient en une phrase : « Le rôle dirigeant du Parti est la garantie fondamentale pour la Chine de réaliser ses objectifs de développement économique et social. » Autrement dit, pas question de contester la place centrale du Parti, il en va de la survie de l’État pour permettre à celui-ci de relancer l’économie chinoise dans l’intérêt de tous. Pourtant la question se pose, et elle n’est pas taboue. Les dirigeants chinois se

L’Hémicycle vous recommande

standard_505_4-affaires-etrangeres10

Rama Yade : « La révolution silencieuse de l’Afrique est restée sans écho »

standard_505_4-affaires-etrangeres1

Macron l’Africain : histoire d’une ambition

Reichstag in Berlin

Les défis de l’après-Merkel

LHemicycle_505 Je m’abonne