L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Territoires

« Des paroles aux actes ! »

Au cours du Congrès de l’AMF, André Laignel, secrétaire général de l’association, fera le point sur les actions menées depuis un an. S’il considère que l’acte III de la décentralisation sera une étape nouvelle pour les collectivités, il craint leur étouffement financier et réclame plus d’audace ! Quel bilan tirez-vous de cette année écoulée depuis le dernier Congrès de l’AMF ? L’année qui s’est écoulée depuis le dernier Congrès est une année contrastée. Depuis juillet nous avons un nouveau gouvernement qui lance beaucoup de chantiers. Celui de l’intercommunalité a été un gros dossier sur les six premiers mois de l’année. Il reste toutefois un tiers des départements sans schéma départemental. Et même dans ceux où il y en a un, cela ne veut pas dire qu’il se mettra facilement en oeuvre. Toute cette procédure a eu un immense défaut. Passez-moi l’expression berrichonne, mais on nous a demandé d’acheter un lièvre en sac ! On a redessiné des intercommunalités sans qu’il y ait la moindre simulation

L’Hémicycle vous recommande

502_PETITE22

Dominique Rousseau : « Pour une démocratie continue »

502_PETITE20

Chronique d’un parlement confiné

502_PETITE10

La face cachée du Conseil constitutionnel

LHemicycle Je m’abonne