L'Hémicycle L'Hémicycle

Europe

Le non-dit européen, le lit du FN

Comment expliquer le score impressionnant (un quart des votants) du Front national dans un pays démocratique, riche, en paix avec ses voisins depuis plus de 70 ans et qui en a terminé avec les guerres coloniales depuis plus de 50 ans ? Un parti d’extrême droite violemment anti-immigrés et anti-européen ? Un parti fondé par des anciens collaborateurs des nazis et des anciens de l’OAS, les nostalgiques de l’Algérie française ? Un parti dont les racines ne sont pas républicaines et dont certains de ses membres, et non des moindres, tiennent toujours des propos antisémites, racistes et homophobes ?

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_20

L’Europe au risque de la dilution

std_720x405_513_14

France-Allemagne : la crise de la soixantaine

std_720x405_513_16

Adam Michnik : « La réécriture de l’histoire de Solidarność est une pitoyable manipulation »

514_det Je m’abonne