L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

Les vents contraires de la guerre

La tribune de Yasmina Khadra

Qu’a-t-on renversé en Libye ? Un dictateur ou bien l’ordre des choses ? Pourtant, l’échec d’une intervention armée dans ce pays maghrébin était prévisible. Il suffisait d’interroger le fiasco en Irak. On ne s’attaque pas impunément à un pays dont on ne connaît ni la mentalité ni le caractère singulier du peuple qui le compose. On peut détruire ses chars, ses avions de combats et l’ensemble de ses sites stratégiques, si on ignore quel genre humain on a en face, on ne fera qu’ouvrir la boîte de Pandore ; toutes les opérations d’apaisement enclenchées après seront inappropriées. Pour comprendre la tragédie libyenne de 2015, il faudrait s’attarder sur la spécificité arabo-berbère qui particularise ce peuple maghrébin. Depuis des siècles, ce pays végétait à la marge du monde4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_17

Après l’horreur, un nouveau Moyen-Orient ?

std_720x405_514_19

Chemi Peres : « Coexister devrait être une bénédiction, pas une malédiction »

std_720x405_513_32

Il y a cinquante ans… le premier choc pétrolier

514_det Je m’abonne