L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

Le multilatéralisme à l’agonie

Après le G7 et l’assemblée générale des Nations Unies, et avant le deuxième Forum de Paris pour la Paix en novembre, la France et l’Europe tentent de sauver le multilatéralisme. Une question de vie ou de mort pour la démocratie.

UN De quand date la panne ? Qui bloque aujourd’hui ce processus grâce auquel chacun règle les crises qui le dépassent à plusieurs ou tous ensemble ? Depuis trois ans, une critique uniforme pointe du doigt l’unilatéralisme de Donald Trump qui aurait permis à d’autres nationalistes, comme le Brésilien Bolsonaro, de s’engouffrer dans la brèche. C’est oublier que durant les deux décennies précédentes, la Russie de Vladimir Poutine ou la Chine de Xi Jinping, la Turquie de Recep Tayyip Erdoğan ou, plus récemment, l’Inde de Narendra Modi, ont utilisé les organisations multilatérales pour en contourner les règles ou en freiner les avancées dès lors qu’elles contrevenaient à leur volonté de puissance. Et nous, Français ? Au-delà de notre contribution à la fondation de l’architecture du nouvel ordre international des4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_17

Après l’horreur, un nouveau Moyen-Orient ?

std_720x405_514_19

Chemi Peres : « Coexister devrait être une bénédiction, pas une malédiction »

std_720x405_513_32

Il y a cinquante ans… le premier choc pétrolier

514_det Je m’abonne