L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

La Méditerranée, enjeu de puissance mondial

Les événements de ces derniers mois entre la Grèce, Chypre et la Turquie montrent combien la partie orientale de la Mare nostrum est devenue instable. D’autant que la Russie y déploie des relais de croissance.

502_PETITE19 La scène se passe à la mi-août sur le Tonnerre, l’un des bâtiments de projection et de combat de la Marine nationale. Affrété quelques jours plus tôt pour emporter et délivrer plus d’un millier de tonnes de vivres et de matériel de secours aux ONG et à l’armée libanaise après la double explosion du 4 août dans le port de Beyrouth, le bateau reçoit, en chemin, l’ordre de participer à un exercice militaire avec la marine grecque. L’objectif de l’Elysée est de montrer à la Turquie que la tragédie libanaise et l’implication française qu’elle génère n’empêcheront pas la France de continuer à veiller au bras de fer engagé depuis le début de l’été avec la Grèce et Chypre dans leurs zones maritimes exclusives riches en4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_17

Après l’horreur, un nouveau Moyen-Orient ?

std_720x405_514_19

Chemi Peres : « Coexister devrait être une bénédiction, pas une malédiction »

std_720x405_513_32

Il y a cinquante ans… le premier choc pétrolier

514_det Je m’abonne