L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

Maya Kandel : « Il serait réducteur de penser que Biden fera la même politique qu’Obama »

Même si le nouveau président américain veut réparer les dégâts causés par Donald Trump, il y a un débat au sein du camp démocrate sur le rôle que doivent jouer les États-Unis dans le monde, analyse cette historienne, chercheuse associée à l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et spécialiste de la politique étrangère outre-Atlantique.

503_AFFAIRES_ETRANGERES3 Les diplomates français connaissent depuis longtemps celles et ceux qui feront vivre la diplomatie américaine des quatre prochaines années. Est-ce que cela doit nous rassurer ?  Maya Kandel Joe Biden a promis qu’il allait réparer les dégâts causés par la présidence de Donald Trump et professionnaliser la politique étrangère. Il est donc assez logique qu’il ait recruté, à ses côtés, beaucoup d’anciens de ses équipes au Sénat et de la Maison Blanche sous Barack Obama, ou, pour les plus âgés, sous Bill Clinton. Il fait également confiance à des personnalités qu’il a connues sur le terrain. C’est le cas du patron du Pentagone, le général Austin, avec qui il a travaillé lorsqu’il était vice-président chargé de superviser le désengagement progressif d’Irak. Ici, à Paris, nous connaissons de4555

L’Hémicycle vous recommande

hemicycle_504_VIMONT

Pierre Vimont : « Maintenir le dialogue, mais les yeux grands ouverts »

hemicycle_504_AFF_ETRANGERES

Les Européens dans le piège de Poutine

503_EUROPE1

Et à la fin, Merkel devint européenne

lhemicycle_504 Je m’abonne