L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Michel Winock : « Les Français me semblent beaucoup plus des frondeurs que des démocrates »

Alors qu’Emmanuel Macron a été giflé par un proche des Gilets jaunes, relire l’interview de l’historien Michel Winock sur la montée des violences contre les élus.

MichelWinock Spécialiste de l’histoire de la République française et des mouvements intellectuels et politiques, l’auteur de La Fièvre hexagonale décrypte le climat de violences qui se développe depuis 2019 contre les élus. Signe inquiétant, selon lui, du divorce croissant entre les citoyens et notre système démocratique. Son entretien, paru dans la numéro 501 de L'Hémicycle (juin 2020), mérite d'être relu aujourd'hui, alors qu'Emmanuel Macron a été giflé, lors d'un déplacement dans la Drôme, le 8 juin, par un homme proche des Gilets jaunes et partageant des "convictions politiques traditionnelles de la droite et de l'ultra-droite", d'après les premiers éléments de son audition par la justice. Depuis le mouvement des Gilets jaunes, en 2019, les attaques contre les élus, principalement de la majorité, n’ont pas cessé : agressions verbales, lettres4555

L’Hémicycle vous recommande

hemicycle_504_EUROPE

Moi, Ursula von der Leyen

clivage2

Bruno Cautrès : « La fin du clivage gauche-droite est un non-sens »

hemicycle_504_CROIX_ROUGE

Jean-Christophe Combe : en première ligne

lhemicycle_504 Je m’abonne