L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

David Khalfa : « Après Netanyahou, réparer la société israélienne »

Une page se tourne en Israël après la chute de Benyamin Netanyahou, contraint de céder son poste de Premier ministre à Naftali Bennett, à la tête d’une alliance hétéroclite.

ISRAEL-POLITICS-GOVERNMENT Une page de l’histoire politique d’Israël se tourne. Au pouvoir pendant douze ans, Benyamin Netanyahou, naguère surnommé « le magicien », a perdu sa magie. Après quatre élections législatives, qui n’ont pas désigné de majorité stable, « Bibi », cerné par les affaires judiciaires, a été contraint de céder son poste de Premier ministre d’Israël à Naftali Bennett, qui mène une coalition allant de la droite nationaliste religieuse à un parti islamo-conservateur, en passant par le centre et la gauche. Une alliance aussi inédite que fragile, souligne David Khalfa, expert du Proche-Orient et chercheur associé au Center for Peace Communications de New York.  Après douze ans au pouvoir et quatre élections législatives en deux ans, Benyamin Netanyahou, l’homme fort d’Israël, a fini par être renversé par une coalition rassemblant4555

L’Hémicycle vous recommande

standard_505_4-affaires-etrangeres10

Rama Yade : « La révolution silencieuse de l’Afrique est restée sans écho »

standard_505_4-affaires-etrangeres1

Macron l’Africain : histoire d’une ambition

Reichstag in Berlin

Les défis de l’après-Merkel

LHemicycle_505 Je m’abonne