L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

Politique

Général Michel Friedling : « Nous ne voulons pas d’une guerre dans l’espace »

Le commandant militaire de l’espace décrypte les défis de ce milieu de plus en plus stratégique et les menaces émergentes contre nos capacités spatiales. Les protéger est un enjeu majeur.

hemicycle_504_Friedling En mars, la France a conduit son premier exercice militaire spatial, dont le scénario comportait une attaque par un objet inconnu, qui se révélait être un satellite ennemi doté d’un bras articulé. Cela n’a rien de fictif, car ce type d’appareil existe déjà bel et bien… Général Michel Friedling L'exercice AsterX avait pour but d’entrainer nos opérateurs spatiaux, de tester des processus et des systèmes nouveaux, mais également des coopérations avec des opérateurs privés ou des partenaires étrangers. Dans un scénario géopolitique fictif où la France avait un accord de défense avec un pays ami soumis à des actions de déstabilisation par un pays voisin, nous avons simulé des événements spatiaux allant de l’entrée dans l'atmosphère d’objets spatiaux pouvant s'écraser sur la Terre à des actes hostiles en orbite.4555

L’Hémicycle vous recommande

hemicycle_504_VIMONT

Pierre Vimont : « Maintenir le dialogue, mais les yeux grands ouverts »

hemicycle_504_AFF_ETRANGERES

Les Européens dans le piège de Poutine

503_EUROPE1

Et à la fin, Merkel devint européenne

lhemicycle_504 Je m’abonne