L'Hémicycle L'Hémicycle

Europe

Europe : La tentation de la frontière

Au nom de la lutte antiterroriste, du contrôle de l’immigration clandestine ou, désormais, de la crise sanitaire, l’Union se transforme peu à peu en forteresse, mettant à bas une certaine idée du projet politique européen.

Header_506_europe Le gouvernement français voudrait indiquer que la libre circulation en Europe appartient au passé, il ne s’y prendrait pas autrement. En effet, le contrôle du « passeport sanitaire » et des papiers d’identité est quasi-systématique depuis le mois d’août 2021 à l’arrivée du Thalys à la gare du Nord. Or ce train est un symbole puisqu’il relie la capitale de l’Union européenne, Bruxelles, à la France, l’Allemagne et aux Pays-Bas. On va rétorquer, comme le fait Clément Beaune, le secrétaire d’État aux Affaires européennes, interrogé par L’Hémicycle, que nous sommes en période de pandémie et que « les contrôles sanitaires sont nécessairement ciblés : ça ne peut pas être tout ou rien. Ne rien faire serait irresponsable et instaurer des contrôles partout serait impraticable. Donc, on a des contrôles dans les4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_508_17

La France, dans l’œil de Moscou

Ukraine flag. Ukrainian flag on black storm cloud sky. stormy weather

Guerre en Ukraine : « L’Europe se retrouve face à elle-même », selon Louis Gautier

standard_505_5-europe1

Comment l’Europe est venue à Macron

MicrosoftTeams-image (4) Je m’abonne