L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

Brésil 2022, équation infernale

Stop ou encore ? Le Trump des tropiques, Jair Bolsonaro, subira-t-il cette année le même sort que son parrain américain. Il utilise, en tout cas, les mêmes ressorts pour s’accrocher, quitte à défier les institutions démocratiques.

STD_506_affairesetrangeres Combien étaient-ils le 7 septembre 2021 au pied de cet immeuble de la Paulista, la plus grande avenue de Sao Paulo pour y voir le président Jair Bolsonaro haranguer la foule ? Et un peu plus tôt, à Brasilia, sur l’esplanade des ministères, pour une prestation comparable du chef de l’État ? En ce jour de fête nationale, ce dernier s’attendait à une mobilisation de près de deux millions de ses partisans. Ils étaient nettement moins nombreux, quelques centaines de milliers, guère plus. Mais pas franchement abattus. C’est tout le talent, d’ailleurs, de ce président populiste que de savoir galvaniser ses troupes en leur martelant ce qu’elles veulent entendre. A Brasilia, il assure que « Dieu [lui] a confié la gestion du pays ». A Sao Paulo, il signale qu’il ne participera4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515-HS_11

Emmanuel Métais : « Des élites capables de sentir le monde et de s’y projeter »

carre_640x640_515-HS_10

Sélection “sans” frontières

std_720x405_515_14

Quand le nationalisme menace l’Asie

515_Mockup_det-1 Je m’abonne