L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Le n°508 vient de paraître !

Dans ce numéro, L’Hémicycle se penche sur le mythe des « cent jours » de tout nouveau président élu. Avec le politologue Jérôme Fourquet, invité du grand entretien.

MicrosoftTeams-image (19) Mieux que quiconque, car il en a désormais l’expérience, Emmanuel Macron sait que les premiers gestes d’un quinquennat en dessinent souvent la suite. Dès le soir de sa victoire sans appel sur Marine Le Pen, le président réélu a manifesté une certaine sobriété qu’on lui connaissait peu lors de son premier mandat : une fête au Champ-de-Mars de courte durée, pas de grand discours, pas de tapis rouge ni de remontée des Champs-Élysées lors de son investiture… Conscient que saréélection est un triomphe paradoxal face à une candidate d’extrême droite qui dépasse les 40%, un score sans précédent, il sait qu’il ne bénéficie d’aucun état de grâce. Il sait aussi que cent jours ne suffiront pas à faire passer ses réformes importantes, et notamment le dossier déjà controversé4555

L’Hémicycle vous recommande

corbeille

Pourquoi les primeurs revendiquent le statut d’artisan

std_720x405_515_30

Le choc des docs

std_720x405_515_14

Quand le nationalisme menace l’Asie

515_Mockup_det-1 Je m’abonne