L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Nelsy Krasniqi : « La réforme, pour quoi faire ? »

Il faudrait cesser de s’interroger sur la vitesse d’exécution du changement pour réfléchir aux chemins à prendre, explique la directrice générale du cabinet The Tosca Loop, dédié à la stratégie et au management des risques sociaux.  

std_720x405_508_11 Le mythe des « cent jours » a la vie dure. La plupart des présidents élus continuent de se fixer ce calendrier pour entamer les réformes promises – avant d’être bloqués par des crises. Le temps perdu au début d’un quinquennat peut-il se rattraper ?   Nelsy Krasniqi Le mythe des cent jours se fonde sur les illusions de la guerre éclair. L’actualité militaire récente nous rappelle qu’il s’agit d’un pari risqué ! Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron ont, chacun à leur manière, cherché un effet de sidération en début de quinquennat par le lancement simultané de réformes dirigées vers l’État régalien pour l’un, et vers l’État social pour l’autre. Les deux ont été rattrapés par des crises exogènes, financière pour le premier, et sociale, avec le mouvement des Gilets jaunes,4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_11

Raconter la France, mode d’emploi 

std_720x405_514_10

David Djaïz : « La nation est notre bien commun » 

std_720x405_514_9

La nation « à la française », un héritage en péril 

514_det Je m’abonne