L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Les nouveaux sens du travail

Le numéro 510 de L’Hémicycle vient de paraître. Il se penche sur le rapport des Français au travail, valeur autrefois sacrée mais aujourd’hui confrontée à plusieurs révolutions.

MicrosoftTeams-image (77) C’était en 2007, et cela paraît déjà un siècle. Nicolas Sarkozy était élu à la présidence de la République en lançant son mantra : « Travailler plus pour gagner plus ». Serait-il réélu de nos jours sur cette promesse ? On peut en douter, si l’on en juge par les nombreuses études qui se suivent, ces derniers temps, sur le rapport des Français au travail. « Grande déprime », « grande dépression », « épidémie de flemme » (1)… une majorité de nos concitoyens préfèrent aujourd’hui travailler moins pour avoir plus de temps libre. Changement d’époque. La crise sanitaire est passée par là, et le télétravail, en particulier le vendredi, est devenu, aux yeux d’un nombre grandissant de salariés et de jeunes recrues, un acquis social. Cela ne veut pas dire que les Français n’aiment pas4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_11

Les métamorphoses de l’euroscepticisme à la française

std_720x405_515_10

Le risque d’un Parlement imprévisible

std_720x405_515_8

Pourquoi le populisme de droite a le vent en poupe

515_Mockup_det-1 Je m’abonne