L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Société

Frédéric Monlouis-Félicité : « Le risque est que la démocratie s’effondre, faute de combattants »

Dans son ouvrage La guerre des générations aura-t-elle lieu ? (1) l’auteur livre un constat édifiant sur l’état de la jeunesse. Les propositions suggérées pour sortir de l’immobilisme sortent du cadre conventionnel.

MicrosoftTeams-image (87) Dans votre essai La guerre des générations aura-t-elle lieu (1), vous mettez en lumière le clivage entre les générations. Quel a été l’impact de la crise du Covid-19 sur ce phénomène ? Frédéric Monlouis-Félicité Le point de départ de ma réflexion est en effet la pandémie. Les décisions prises durant cette crise montrent assez bien que les jeunes ont été la variable d’ajustement. Le gouvernement a pris la décision de protéger les plus faibles, ce que l’on peut parfaitement concevoir, mais sans réfléchir aux conséquences sur les plus jeunes. La suppression des examens, les cours en visioconférence… tout cela a été désastreux sur le plan académique. Quand il a été décidé de fermer tous les collèges, lycées et universités, on a assisté à une explosion des taux de décrochage4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_12

Anthony Gardner : « L’Europe doit rester forte »

std_720x405_515_UE

Comment nous voyons l’UE

std_720x405_515_11

Les métamorphoses de l’euroscepticisme à la française

515_Mockup_det-1 Je m’abonne