L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

La droite à la recherche de son identité

La droitisation de l’électorat, et notamment des catégories populaires, se fait au détriment du libéralisme économique et profite surtout au RN.

std_720x405_511_5 Les élections de 2022 ont vu se mettre en œuvre une recomposition du paysage politique français. En 2017, on en était resté à l’opposition entre le macronisme et les populismes, entre un centre gestionnaire et des radicalités, de droite ou de gauche, remisées sur les bas-côtés. Il s’ensuivait la disparition au moins électorale des modérés de gauche et de droite, absorbés par le trou noir macronien. Mais, en 2022, l’avancée électorale de Marine Le Pen, qui obtint 41% des suffrages exprimés au second tour de l’élection présidentielle, montre que l’opposition à Emmanuel Macron s’est bien plus structurée autour des droites qu’autour de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), qui réunit des partis de gauche aux positions fortement divergentes sur l’Europe, le nucléaire, l’environnement4555

L’Hémicycle vous recommande

National Assembly

« Fast-fashion » : les propositions de loi se bousculent… En vain ?

MicrosoftTeams-image (58)

Gianmarco Monsellato : « L’immigration a toujours été une richesse pour la France »

std_720x405_514_11

Raconter la France, mode d’emploi 

514_det Je m’abonne