L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

Jean Charroin : « Vous souhaitez vous rendre à l’autre bout du monde, mais pour quoi faire ? »

La nouvelle stratégie internationale de l’ESSCA pourrait se résumer à un mot : Europe. Un nom qui résonne comme la promesse de partenariats à la fois plus nombreux, plus riches et plus utiles. 

std_720x405_511_15 Pourquoi L’ESSCA mise-t-elle désormais sur l’Europe ?   Jean Charroin Tout d’abord, nous ne sommes pas nouveaux en Europe ; notre campus de Budapest existe depuis 1993 ! Plus récemment, nous avons acquis la conviction que notre projet international ne se ferait plus sans donner priorité à l’Europe. La crise du Covid-19 a joué un rôle moteur en poussant l’enseignement supérieur à redéfinir ce qu’était une stratégie internationale. Où parvenait-on à trouver des solutions communes en termes administratifs, de déplacements, de vaccins, de santé publique ? En Europe. En nous rapprochant de nos voisins, deux sentiments paradoxaux nous ont frappés. Celui d’une grande convergence et d’une vision partagée sur de nombreux aspects ; celui, aussi, de ne pas mener ensemble autant de projets que nous aurions dû dans des domaines dans4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_17

Après l’horreur, un nouveau Moyen-Orient ?

std_720x405_514_19

Chemi Peres : « Coexister devrait être une bénédiction, pas une malédiction »

std_720x405_513_32

Il y a cinquante ans… le premier choc pétrolier

514_det Je m’abonne