L'Hémicycle L'Hémicycle

Monde

La fin des « Trente hésitantes » 

La guerre en Ukraine marque une rupture majeure qui provoque une recomposition de la société internationale. Elle oblige la plupart des acteurs à faire des choix clairs et à retirer leur masque.

std_720x405_512_18 « Quand une guerre éclate, la première victime, c’est toujours la vérité », déclarait, en 1917, le sénateur américain Hiram Johnson. Juger à chaud d’un conflit armé en cours, prendre du recul par rapport aux causes qui l’ont déclenché et aux conséquences qu’il entraîne, et ce alors même que les combats n’ont pas cessé, reste effectivement une chose délicate. Lorsque, le temps ayant fait son œuvre, les historiens se pencheront avec la distance requise sur la signification du bouleversement géopolitique en cours en faisant la part de la structure et de la conjoncture, ils se peut qu’ils considèrent, d’abord et avant tout, la guerre d’Ukraine comme l’épilogue conférant leur unité aux trois décennies de l’après-guerre froide.   La fin d’une époque  Quel nom donneront-ils aux longues4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_17

Après l’horreur, un nouveau Moyen-Orient ?

std_720x405_514_19

Chemi Peres : « Coexister devrait être une bénédiction, pas une malédiction »

std_720x405_513_32

Il y a cinquante ans… le premier choc pétrolier

514_det Je m’abonne