L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Le vrai pouvoir de la commission des Finances 

Longtemps vue comme la plus prestigieuse, la « comfi » est un organe clé de l’Assemblée nationale. C’est elle qui suit le budget et ses membres disposent de pouvoirs de contrôle spéciaux à l’égard de l’ensemble des ministères. Mais elle n’échappe pas au renouvellement des pratiques parlementaires. 

std_720x405_514_26 À la tête de la commission des Finances, il y a un curieux binôme. Depuis une promesse faite par Nicolas Sarkozy, le poste de président est systématiquement attribué à un membre du groupe majoritaire de l’opposition, le Républicain Éric Woerth sous la mandature précédente, l’insoumis Éric Coquerel, depuis 2022 – qui l’a obtenu malgré les velléités du RN et des Républicains. Coquerel doit composer avec le rapporteur général du budget, Jean-René Cazeneuve, qui est issu de la majorité et a pour mission de suivre le budget. Chacun dispose d’importants pouvoirs de contrôle à l’égard du gouvernement – ils peuvent se voir remettre tout document et peuvent travailler avec des administrateurs.  L’arrivée d’Éric Coquerel avait suscité des interrogations sur sa capacité à incarner l’institution et à4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_11

Les métamorphoses de l’euroscepticisme à la française

std_720x405_515_10

Le risque d’un Parlement imprévisible

std_720x405_515_8

Pourquoi le populisme de droite a le vent en poupe

515_Mockup_det-1 Je m’abonne