L'Hémicycle L'Hémicycle

Portrait

NKM dans la lignée de Simone Weil

Nathalie Kosciusko-Morizet a renoncé à briguer la présidence de l’UMP, faute des parrainages requis. Elle demeure combative. La philosophie de Simone Weil l’inspire au quotidien et lui permet de tenir des positions qu’elle qualifie d’« authentiques ». Bien sûr, elle regrette. Nathalie Kosciusko-Morizet se voyait bien en « troisième homme » (ce n’est pas son expression) – ou plutôt en première femme, dans la course à la présidence de l’UMP. « Il était bon d’avoir trois candidats, dit-elle dans ce café proche de l’Assemblée nationale où elle nous a conviés. Cela aurait évité le duel, l’hyperpersonnalisation et l’agressivité. Nous nous serions garantis contre un mauvais taux de participation.

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_36

Le financier qui aimait les livres

std_720x405_514_24

Amélie Oudéa-Castéra : la politique est un sport

std_720x405_512_37

Olivier Klein : Une vie de banquier 

515_Mockup_det-1 Je m’abonne