Alors que les électeurs aspirent à un renouvellement de la classe politique, seulement un tiers des députés décident de passer le flambeau. Entre bons souvenirs et vagues à l’âme, sept députés de gauche et de droite expliquent pourquoi ils ne se représenteront pas.

Partager :