À chaque grand rendez-vous électoral, la gauche se cherche sa grande réforme, sa grande utopie. Celle qui porte un nouveau projet de société. Il en fut ainsi des congés payés, des nationalisations et des 35 heures. Et c’est le thème du revenu universel qui s’est invité avec force en 2017.

Partager :