L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Questions au gouvernement : du vrai théâtre au théâtre vrai

Invectives aussi nombreuses qu’inintelligibles. Pupitres qui claquent au rythme d’une indignation orchestrée. Députés se lançant des regards aussi tranchants que des coups d’épées… Le spectacle des Questions au gouvernement à l’Assemblée est souvent décrié tant il offre une image dévalorisée de la fonction parlementaire. Il correspondrait à un jeu théâtral aussi bien rodé que dépassé.

En entrant dans l’hémicycle, les députés endossent le masque attendu du parlementaire vociférant comme pour prouver visuellement son engagement et sa détermination à défendre les intérêts de ses électeurs. L’acteur politique a tendance à devenir un acteur tout court.  L’évolution sémantique est d’ailleurs révélatrice. À l’origine, l’acteur politique est celui qui porte l’acte politique, celui qui endosse la responsabilité de ses choix. Il est petit à petit devenu un comédien dont la compétence se mesure à la qualité de sa prestation lorsqu’il pose une question et manifeste son assentiment, ou l’inverse, aux propos tenus par un autre orateur. L’exercice des Questions au gouver­nement suppose un échange instructif avec le pouvoir exécutif, il s’est transformé en une succession de scénettes codées. Chacun joue sa partition, selon4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_11

Les métamorphoses de l’euroscepticisme à la française

std_720x405_515_10

Le risque d’un Parlement imprévisible

std_720x405_515_8

Pourquoi le populisme de droite a le vent en poupe

515_Mockup_det-1 Je m’abonne