L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Le retour ambigu de l’État

La crise a remis la puissance publique au centre des préoccupations, avec une demande de protection forte, sur les plans sanitaire et régalien, mais aussi une exigence de simplification et d’efficacité dans l’action. 

standard_505_2-Dossier1 La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a vu revenir en force l’État, non seulement comme État-providence mais aussi comme centre unifié de pouvoir et protecteur de l’unité nationale. En cela, la métaphore militaire d’Emmanuel Macron déclarant, avant le premier confinement de 2020, « nous sommes en guerre » est très significative. L’institution militaire reste la référence quand on pense à la fois à une mobilisation nationale et à une organisation efficace où chacun sait quelle est sa mission. Si la crise actuelle n’a pas fait évoluer les positionnements politiques sur l’axe droite-gauche, si elle n’a pas vu, non plus, se retourner la profonde méfiance envers les institutions politiques nationales au profit d’Emmanuel Macron, elle a remis la puissance publique et ses agents au centre4555

L’Hémicycle vous recommande

MicrosoftTeams-image (23)

François Sauvadet : « Les départements ne sont pas des sous-traitants de l’État »

Inclusion

L’inclusion économique, vitale pour le pacte républicain

standard_505_2-Dossier7

Frédéric Dabi : « La croyance dans le déclin de la puissance publique est liée à la crise de l’autorité »

LHemicycle_505 Je m’abonne