L'Hémicycle L'Hémicycle

Économie

Politique

Pouvoir d’achat, défi majeur du nouveau quinquennat

Pouvoir d’achat des Français, poids de la fiscalité, avenir de la mondialisation après la crise sanitaire et guerre en Ukraine, Agnès Verdier-Molinié et Michel-Édouard Leclerc débattent de ces enjeux économiques essentiels.

std_720x405_508_12 Comment augmenter le pouvoir d'achat des Français ?   Agnès Verdier-Molinié Les Français ont un pouvoir d’achat faible parce que nous sommes le pays le plus taxé : lorsqu’ils travaillent, qu’ils soient salariés ou indépendants, il leur reste en poche moins qu’ailleurs, si l’on compare les actifs des autres pays développés. Quand l’employeur paye 100 euros, pour un salarié français au salaire moyen (52 000 euros par an, en super brut), il reste à celui-ci après cotisations patronales, salariales, CSG et impôt sur le revenu, de l’ordre de 47 euros ; alors que la moyenne en Europe est de 58 euros (60 euros en Espagne, 65 euros au Danemark ou 78 euros en Suisse)… Alors, quand l’inflation s’en mêle, le reste à vivre devient peau de chagrin.   Michel-Édouard Leclerc4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_508_13

L’entreprise, une valeur à la hausse

MicrosoftTeams-image (42)

Jennifer Mercadal-Wendling : « Pour accélérer la parité, il faut que toutes les forces convergent »

_ABA4760

Thierry de La Tour d’Artaise, premier invité du Club Hémicycle

MicrosoftTeams-image (2) Je m’abonne