L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Des sympathisants de droite en quête de sens

Dans la France de droite, Les Républicains n’arrivent pas à incarner une alternative. Tel est le défi de leur nouveau président, Éric Ciotti. 

MicrosoftTeams-image (7) Après plusieurs défaites électorales, reléguée à la quatrième place à l’Assemblée nationale, la droite française connaît aujourd’hui une crise sans précédent, alors même que ses valeurs n’ont peut-être jamais été aussi diffusées et partagées dans la société.  A ce titre, si l’on explore les données d’opinion que Kantar Public produit depuis de nombreuses années, il est frappant de constater que le nombre de Français qui se reconnaissent dans la famille de droite est relativement stable depuis vingt ans. Ainsi, dans les années 2000 comme aujourd’hui, environ 18% d’entre eux, en moyenne (hors extrême droite, se classent à droite sur la traditionnelle échelle politique gauche-droite.  Or, parallèlement, le nombre de sympathisants du parti de la droite dite « classique » ou « traditionnelle » n’a fait que diminuer au fil4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_11

Les métamorphoses de l’euroscepticisme à la française

std_720x405_515_10

Le risque d’un Parlement imprévisible

std_720x405_515_8

Pourquoi le populisme de droite a le vent en poupe

515_Mockup_det-1 Je m’abonne