L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Lassay, dans l’ombre du Palais-Bourbon 

Avant de devenir la résidence officielle du président de l’Assemblée nationale, cet hôtel a connu plusieurs vies et de nombreux hôtes y ont laissé leur empreinte. Demeure privée, école, simple vestiaire… ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle qu’il trouve sa fonction définitive au côté de son imposant voisin.

std_720x405_512_42 L’hôtel de Lassay est le fruit d’une histoire d’amour. L’amour qui, au XVIIIe siècle, lie le comte Léon de Lassay à la duchesse Louise-Françoise de Bourbon, fille de Louis XIV et de la marquise de Montespan. Pour les beaux yeux de Louise-Françoise, Léon fait construire une demeure digne de son nom et de son rang : l’éponyme Palais-Bourbon et, pour lui-même, l’hôtel de Lassay voisin, bien plus modeste et de plain-pied. Seul signe extérieur de la richesse de Lassay, les larges baies vitrées : à l’époque, le verre était hors de prix.    En 1768, le prince de Condé, nettement plus bling-bling que son prédécesseur, pare Lassay de marbre et de dorures. C’est ce décor que l’on retrouve aujourd’hui dans les salons d’apparat : le Grand Salon et les salons4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_12

Anthony Gardner : « L’Europe doit rester forte »

std_720x405_515_UE

Comment nous voyons l’UE

std_720x405_515_11

Les métamorphoses de l’euroscepticisme à la française

515_Mockup_det-1 Je m’abonne