L'Hémicycle L'Hémicycle

Société

Pourquoi les faits divers deviennent des affaires criminelles

Agrégé et docteur en philosophie, ce haut fonctionnaire vient de publier un ouvrage sur le pouvoir d’attraction des affaires criminelles (1). Il tente d’explorer la profondeur humaine et sociale que recèle le fait divers.

std_720x405_513_29 Qu’est-ce qui fascine tant les gens dans les affaires criminelles ? Emmanuel Roux Le crime est quelque chose d’à la fois extrêmement banal et extrêmement mystérieux, d’autant qu’il est toujours assez lointain et il est très rare d’en être témoin. C’est ce mélange et ce contraste qui expliquent une grande part de notre attraction, l’idée qu’un criminel sommeille en chacun, mais que le passage à l’acte est un momentum extraordinaire. Au-delà du crime lui-même, nous pensons qu’une grande part de l’attraction vient du statut de l’affaire criminelle, lequel dépasse le cadre strict du « fait divers ». Nous sommes donc partis à la recherche de ce qui nous attire dans l’affaire criminelle et qui explique son réel pouvoir, comme le fait d’en parler toujours, d’y revenir toujours, comme s’il4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_32

Alain Raoul : « Nous sommes les artisans de la cohésion sociale »

std_720x405_514_31

Solidarité en danger

std_720x405_513_9

IA : la nouvelle divinité

514_det Je m’abonne