L'Hémicycle L'Hémicycle

Économie

Philippe Laulanie : « CB, une histoire française »

CB, voilà un sigle reconnaissable entre tous, dont bien peu connaissent les contours. Face à des géants mondiaux, le Groupement des Cartes bancaires mise sur la confiance et la sécurité des données de paiement, mais aussi la défense du Made in France, selon son directeur général.

std_720x405_514_44 Quelle est la vocation du GIE Cartes bancaires CB ?  Philippe Laulanie  Ce groupement d’intérêt économique est un modèle historique, qui a gagné son pari de fédérer l’ensemble du système bancaire français, en proposant un système de paiement unifié, sécurisé, dont l’efficacité n’a jamais été remise en cause en quarante ans d’existence. CB, c’est une histoire française. Lors de sa création, en 1984, notre pays avait tout ce qu’il fallait pour réussir ce pari. Inventrice de la carte à puce, la France faisait aussi preuve d’une forte impulsion politique pour combiner les forces de notre territoire. Si tout le monde connaît CB, c’est parce qu’il demeure l’acteur incontournable en France, qui assure la gestion de 80 % des paiements par carte, soit 14 milliards de transactions4555

L’Hémicycle vous recommande

PHOTO OK1

« L’industrie sera verte ou ne sera pas » 

La Defense Business District at Dusk, Paris

Les chefs d’entreprises dans la bataille pour faire gagner la France

The Credit Agricole SA company logo

Pourquoi le Crédit Agricole mise (toujours) sur les territoires

515_Mockup_det-1 Je m’abonne