L'Hémicycle L'Hémicycle

Économie

Reconstituer une production européenne du médicament

La pandémie de Covid-19 a jeté une lumière crue sur notre dépendance, et donc notre vulnérabilité. Alors que plus de 3500 ruptures ou risques de ruptures de médicaments ont été encore observées en France en 2022, quelles peuvent être les réponses stratégiques à cet impératif de santé publique ?

std_720x405_514_49 Pénurie… Pouvait-on imaginer que le vocable s’appliquerait un jour à la diffusion de médicaments ? C’est pourtant le cas et le phénomène n’épargne personne. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) estime ainsi que plus de 3500 ruptures ou risques de ruptures ont été observées en France en 2022. Les explications à ce processus sont nombreuses : explosion de la demande planétaire, hyperconcentration de la production de certains médicaments mais aussi… délocalisations massives. En effet, pour réduire leurs coûts, les laboratoires pharmaceutiques ont implanté de nombreuses usines dans des pays plus « rentables », en particulier l’Inde et la Chine, qui fournissent désormais 80% de la demande mondiale.  Un tel constat fait bien entendu peser de lourdes menaces sur la stratégie sanitaire de notre pays, révélant à la fois4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_514_14

Fabien Roussel / Patrick Martin : un échange sans tabous

std_720x405_514_47

Florian Delmas : « Se nourrir correctement est la première des souverainetés »

std_720x405_514_45

Souveraineté alimentaire, un copieux défi

514_det Je m’abonne