L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

La justice se saisit du détournement de la Une de L’Hémicycle

Après la plainte déposée par notre revue pour le détournement de sa couverture, effectuée dans le cadre du piratage d’une émission de télévision de France 24, le parquet de Paris a ouvert une enquête. Une affaire inquiétante sur fond de croissance exponentielle des manipulations de l’information, véhiculées notamment par des sites pro-russes.

MicrosoftTeams-image (21) La justice s’empare de l’affaire du détournement de la une de L’Hémicycle. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour « contrefaçon », « usurpation d’identité », « atteinte à la représentation de la personne » et « diffusion de fausses informations » après la plainte déposée, vendredi 22 mars, par notre revue. En cause : la contrefaçon de la couverture du dernier numéro de L’Hémicycle, dans un sens hostile au Président Emmanuel Macron, effectuée dans le cadre du détournement d’une émission télévisée diffusée sur la chaîne France 24. L’affaire remonte au mercredi 20 mars. Les responsables de France 24, la chaîne française d’information internationale, s’aperçoivent qu’une de leurs émissions, le « Face à face », a fait l’objet d’une manipulation. Au cours de cette émission hebdomadaire de débat politique, animée par la journaliste Roselyne Febvre, le rédacteur en chef de L’Hémicycle,4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_11

Les métamorphoses de l’euroscepticisme à la française

std_720x405_515_10

Le risque d’un Parlement imprévisible

std_720x405_515_8

Pourquoi le populisme de droite a le vent en poupe

515_Mockup_det-1 Je m’abonne