L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Le Front républicain, enjeu de l’entre-deux tours

Après le score historique du Rassemblement National au premier tour des législatives, dimanche 30 juin, le Nouveau Front Populaire a annoncé que ses candidats arrivés en troisième position se désisteraient pour faire barrage à l’extrême droite, sans conditions. Du côté de la majorité sortante, les positions sont beaucoup plus floues.

istockphoto-1277965612-1024x1024 Le front républicain survivra-t-il à ces élections législatives de l’été 2024 ? À l’issue d’un premier tour marqué par un très fort taux de participation (65,9%), ce sont près de 10,6 millions de Français, soit plus de 5 millions de plus qu’en 2022, qui ont voté pour le Rassemblement national (RN), lequel obtient 33,5% des suffrages. Arrivé en deuxième position, le Nouveau Front Populaire (NFP) récolte 27,99% des voix. Loin derrière, la majorité présidentielle, regroupée sous la bannière Ensemble, ne décroche que 20,04% des votes. Quant aux Républicains et aux candidats « divers droite », ils sont crédités de 10,22 % des votes. Face à ce raz-de-marée en faveur de l’extrême droite, toutes les personnalités de gauche ont appelé à une large mobilisation de tous les partis républicains et au désistement des candidats arrivés en troisième position afin d’empêcher le RN d’obtenir la majorité absolue et de conquérir le pouvoir. Les partis présidentiels Renaissance, MoDem et Horizons ont également affirmé leur rejet du RN. Mais leurs directives sèment le doute quant aux moyens pour4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_516_8

Paris 1924, la naissance des Jeux modernes

FRA : ASSEMBLEE NATIONALE : QUESTION AU GOUVERNEMENT

Yaël Braun-Pivet reconduite au perchoir

std_720x405_516_7

Général Christophe Abad : « Dans l’histoire des Jeux, les défis de sécurité n’ont jamais été aussi élevés »

516_Mockup_det Je m’abonne