L'Hémicycle L'Hémicycle

Économie

Des délinquants chez les militaires : ça grince et ça coince

L’Assemblée nationale se prononce cette semaine sur la proposition de loi du député UMP Éric Ciotti instaurant une forme d’encadrement militaire pour les mineurs délinquants. Le Sénat, nouvellement à gauche, devrait s’opposer à ce texte. Soutenu par le président Sarkozy, qui avait approuvé l’idée, mi-septembre, lors de son discours de Réau sur l’application des peines, le texte prévoit l’encadrement des mineurs délinquants de 16 à 18 ans au sein d’un « service citoyen ». Financé par les taxes perçues sur le tabac, ce programme vise selon son auteur à « réinculquer des principes de vie en société tels que le respect de l’autre, de la collectivité, mais aussi le respect de soi et le goût du travail grâce à une discipline stricte mais valorisante, inspirée de la rigueur militaire. » Le dispositif, qui doit créer dans un premier temps 220 places d’accueil pour une durée de six à douze mois, semble avoir bénéficié de toute l’attention de l’Élysée et de l’UMP.

L’Hémicycle vous recommande

MicrosoftTeams-image (58)

Gianmarco Monsellato : « L’immigration a toujours été une richesse pour la France »

std_720x405_514_14

Fabien Roussel / Patrick Martin : un échange sans tabous

std_720x405_514_47

Florian Delmas : « Se nourrir correctement est la première des souverainetés »

514_det Je m’abonne