L'Hémicycle L'Hémicycle

Politique

Afghanistan : tenir ou partir ?

L’Afghanistan s’est tragiquement invité dans la présidentielle. François Hollande a confirmé que, s’il était élu président, il accélérerait le retrait des troupes françaises. Nicolas Sarkozy, qui reçoit Hamid Karzaï vendredi, a évoqué cette possibilité après l’attentat qui a coûté la vie à quatre soldats français. Mais un retrait anticipé sera compliqué à organiser militairement et politiquement. Diplomates, militaires, politiques ont retourné le problème dans tous les sens, la question de la présence des forces françaises en Afghanistan relève de la quadrature du cercle. « Anticiper » ou « accélérer » le retrait de nos forces reviendrait en effet à bâcler la mission sur laquelle porte l’essentiel de nos priorités et de nos moyens : la formation des forces de sécurité afghanes.

L’Hémicycle vous recommande

corbeille

Pourquoi les primeurs revendiquent le statut d’artisan

std_720x405_515_30

Le choc des docs

std_720x405_515_14

Quand le nationalisme menace l’Asie

515_Mockup_det-1 Je m’abonne