L'Hémicycle L'Hémicycle

Débat

L’Agence nationale de l’habitat : une source de financement pour les communes

L’effort en matière de logement social ne cache pas le manque de cohérence dont souffre la politique du logement, toujours marquée par le désengagement de l’État. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) finance les propriétaires et octroie des subventions parfois méconnues au profit des communes afin de lutter contre l’insalubrité. Suivant les termes de la loi de 1971, l’Anah a pour mission de mettre en œuvre la poli- tique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existant. Son statut d’établissement public à caractère administratif est régi par le code de la construction et de l’habitation. L’agence lutte, entre autres, pour la rénovation thermique des logements, l’adaptation et l’accessibilité notamment liées à la perte d’autonomie des personnes, le développement d’une offre de logements à loyers et charges maîtrisés. Elle participe aussi à l’humanisation des centres d’hébergement, aux côtés d’associations luttant contre l’habitat indigne, dans le but de mettre aux normes ou de transformer des structures en subventionnant les hôtels sociaux, les maîtres d’ouvrage propriétaires et les projets d’amélioration d’accueil de jour. Plus de 388 millions d’euros de subventions ont été distribués par l’Anah et 72 958 logements ont pu être traités en 2011. La majorité des « récipiendaires » sont des par- ticuliers propriétaires.

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_511_11

Accélérer la transition énergétique

STD_506_regards_croises

L’industrie de la santé rêve de se réinventer

standard_505_2-Dossier6

Réinventer l’État pour sortir de l’impuissance

514_det Je m’abonne