L'Hémicycle L'Hémicycle

Culture

Quand les Français votaient en décembre

Des élections en décembre ? Les précédentes remontent à 1965, il y a un demi-siècle : De Gaulle étant devenu président de la République fin 1958, c’est très logiquement qu’un scrutin fut prévu à l’issue de son septennat.

  Le Général sera-t-il candidat, lui qui a institué l’élection du chef de l’État au suffrage universel direct en 1962 ? Il laisse planer le doute et ne se déclare officiellement qu’à un mois du premier tour, dans une allocution télédiffusée que ses adversaires résumeront en quatre mots : « Moi ou le chaos. » De Gaulle, en outre, ne veut pas abaisser la fonction présidentielle en montant sur les tréteaux : cette déclaration unique sera toute sa campagne. C’est sous-estimer quelque peu les autres candidats. Après l’échec d’une candidature Defferre, fédérant la gauche modérée et le centre, François Mitterrand s’est imposé comme le champion de toute la gauche, grâce au soutien du PCF. Son pamphlet Le Coup d’État permanent, paru en 1964, devient un succès de librairie4555

L’Hémicycle vous recommande

10_culture_portrait-Dray(Marina-Mathonnat)

« Baron Noir redonne un intérêt à la politique »

montage de plusieurs séries politiques

Les séries politiques prennent le pouvoir

Illustration Anthony Teixeira

Grandeur et misère du jacobinisme musical