Les problèmes climatiques ont mis la forêt au centre des préoccupations, mais l’air du temps est saturé d’à-peu-près, d’images d’actualité qui n’ont pas grand-chose à voir avec la réalité. Si la politique est l’art de gérer la cité, les élus territoriaux sont désormais en charge d’une ressource très disputée.

Partager :