L'Hémicycle L'Hémicycle

Culture

Grandeur et misère du jacobinisme musical

Après la réorganisation des grandes régions françaises, la politique de développement des orchestres et opéras, initiée durant les années Malraux, soulève de nouvelles inquiétudes.

Illustration Anthony Teixeira Il y a vingt ans, le 23 décembre 1999, disparaissait le compositeur Marcel Landowski, créateur de la « Direction de la musique » et inventeur de la politique musicale de la Ve République. La ville de Boulogne, où il vivait (comme son père le sculpteur Paul Landowski, auteur du fameux Christ du Corcovado), rendait hommage en décembre dernier à cet artiste devenu grand administrateur. L’énergie et l’enthousiasme de Landowski ont en effet redonné à cet art une place d’honneur dans un pays qui avait tendance à se considérer comme peu musicien - par opposition au grand voisin allemand. Le développement des orchestres et opéras de région, mais aussi celui de l’enseignement musical et des conservatoires allait découler, pendant plusieurs années, de cette politique volontaire initiée par l’État.4555

L’Hémicycle vous recommande

std_720x405_515_30

Le choc des docs

std_720x405_515_39

Équilibristes parlementaires

std_720x405_515_40

Mourir pour la liberté

515_Mockup_det-1 Je m’abonne