L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Économie

Catherine Touvrey : « Les bonnes intentions ne suffisent pas »

Quand les entreprises se fixent des objectifs en matière d’égalité homme-femme, les résultats sont là, affirme la directrice générale d’Harmonie mutuelle.

Catherine Touvrey Qu’est-ce qui, au-delà de vos compétences, a favorisé votre accession à un poste de responsabilité dans votre parcours professionnel, puis de direction au sein d’Harmonie Mutuelle ? Le challenge personnel et collectif, car, avec soi, il faut emporter les équipes, mais aussi l’envie de montrer qu’une entreprise, quelle que soit sa taille, son activité, sa nature, peut être pilotée par une femme. La parité dans les instances dirigeantes est un véritable sujet qui n’évolue que depuis très récemment. Depuis le 1er janvier 2020, les conseils d’administration des entreprises de plus de 250 salariés doivent compter au moins 40% de femmes. Pour en arriver là, il a fallu des exemples, et si légiférer n’est pas la réponse à tout, cela a au moins pour mérite d’ouvrir le dialogue.4555

L’Hémicycle vous recommande

MicrosoftTeams-image (43)

Olivier Campenon : « Il faut accompagner la parité, y compris par la loi »

MicrosoftTeams-image (42)

Jennifer Mercadal-Wendling : « Pour accélérer la parité, il faut que toutes les forces convergent »

MicrosoftTeams-image (39)

Pascale Montrocher : « Il y a urgence à attirer davantage de femmes dans le numérique. »

MicrosoftTeams-image (2) Je m’abonne