L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Économie

Claire Laot : «Le télétravail n’est pas un mode de garde !»

La directrice générale adjointe de La Maison Bleue, une entreprise qui gère des crèches, a beaucoup œuvré pour prévenir des risques encourus par les femmes pendant la crise du Covid-19.

creche L’exigence d’égalité entre les femmes et les hommes n’a jamais été aussi forte dans notre pays et le sexisme est unanimement rejeté. Les entreprises en ont-elles aussi désormais conscience ?  Claire Laot Cela dépend bien entendu des entreprises et surtout des hommes et des femmes qui la composent. Ce qui est certain, c’est que la prise de conscience se fait de plus en plus au sein des entreprises. C’est une attente forte des salariés, des femmes, mais également des hommes. C’est naturellement un message que nous portons auprès des entreprises, car il y a souvent un lien avec la parentalité. Lire aussi : La parité, un enjeu de société, économique et très politique Quelles actions concrètes avez-vous adoptées en faveur de la parité et de l’égalité professionnelle dans4555

L’Hémicycle vous recommande

1143_CRF_7640

La parité progresse, mais le sexisme demeure

std_720x405_512_ HS6

Lucille Desjonquères : «Une évangélisation reste à faire»

std_720x405_512_ HS5

La longue marche vers la parité

515_Mockup_det-1 Je m’abonne