L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Économie

Parité : « Il faut agir sur la vision des métiers »

Si les écoles de commerce recrutent à parité, les inégalités femme-homme réapparaissent quand les étudiants choisissent leur spécialité. Pas étonnant de les retrouver dans la vie professionnelle. Regards croisés entre Alexandre de Navailles, directeur général de Kedge, et Anicia Jaegler, doyenne associée à l’inclusivité.

Rear view of college student raising her hand in amphitheater. La parité, est-ce que cela s'éduque ? Alexandre de Navailles Cela s'éduque plus que cela ne s'enseigne, à mon avis, même si les deux sont nécessaires. Pour moi, en effet, l'éducation agit sur les comportements, les attitudes, les façons d'être, tandis que l'enseignement intervient sur les compétences et les connaissances. C'est en connaissance de cause que l'on réalise que la parité, par exemple, est un sujet. On pourra toujours essayer de forcer l’égalité femme-homme au sein des entreprises en imposant des quotas, mais si les comportements ne changent pas, si une femme dans un comité de direction n'a toujours pas son mot à dire, cela ne servira à rien.  Chez Kedge, nous prenons aussi au sérieux le comportement des jeunes hommes vis-à-vis des jeunes femmes – ou4555

L’Hémicycle vous recommande

iStock-1291102482 - copie 2

Florence Bonnet : « Les rôles modèles féminins sont très importants »

Parité3

De plus en plus de femmes à la tête des PME

Parité2

Mario Ceccon : « Les quotas sont un commencement »

LHemicycle_505 Je m’abonne