L'Hémicycle L'Hémicycle

Assises de la parité

Économie

« Dénicher les talents féminins nécessite un réel effort »

L’expérience montre que pour avoir des candidates, qui ont tendance à moins se mettre en avant, il faut une démarche volontaire, active et de conviction, explique Abla Abrial, vice-présidente finance d’Ipsen.

MicrosoftTeams-image (24) L’exigence d’égalité entre les femmes et les hommes n’a jamais été aussi forte notre pays et le sexisme est unanimement rejeté. Les entreprises en ont-elles aussi désormais conscience ? Abla Abrial Oui, les entreprises en ont conscience, et notamment dans mon secteur. Si on parle du sexisme qui relève de la misogynie ordinaire, je pense qu'il est aujourd'hui très rare, en tout cas dans mon environnement. Demeurent, malgré tout, certains comportements ambivalents. Derrière un pseudo compliment qui, en fait, n'en est pas un, il y a encore des dérives, sur lesquels les entreprises ont à cœur de travailler. Cela passe par de l'éducation et de l'objectivation. Ces mesures d'objectivation ne laissent pas la place à ce type de comportements, même s'ils se veulent bienveillants : lors4555

L’Hémicycle vous recommande

1143_CRF_7640

La parité progresse, mais le sexisme demeure

std_720x405_512_ HS6

Lucille Desjonquères : «Une évangélisation reste à faire»

std_720x405_512_ HS5

La longue marche vers la parité

514_det Je m’abonne